Association des amis du musée Artcolle
 
 
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  Nombre de membres 42 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Nous contacter
Visites

 2596 visiteurs

 1 visiteur en ligne

Nouvelles
Rails et cimaises - par pierrejean le 21/06/2017 18:22

A1.jpgSortez-moi la fanfare – pas celle des cœurs solitaires du Sergent Poivre des Beatles dont nous venons de fêter le cinquantième anniversaire – mais celle du bricoleur tout autant usé que dévoué à la cause de l’art du collage. Fanfare et rantanplan des tambours – majorettes et fanions -   bouteilles et glaçons : à 9 jours de l’ouverture estivale du musée Artcolle j’ai fini la pose des 10 mètres de rail – avec vis et perceuse, et scie pour les découper à la bonne longueur - de la future salle d’exposition temporaire, et cerise sur le gâteau, la même chose sur les deux murs du hall qui juxtapose la salle, afin que les toiles qui y seront accrochées fasse appel à l’exposition temporaire (3 mètres de rail en sus). Il reste à décaper autant qu’il est possible le sol, et à installer la première exposition de cette nouvelle salle. Suite des travaux mardi, après le stage parisien du 24 juin consacré aux techniques de l’art du collage. 

A2.jpg


La star Michèle Morgan au musée Artcolle - par pierrejean le 14/06/2017 02:38

Acquisition 2017 (N°2) : Michèle Morgan au musée Artcolle.

$_57.JPGIl y a une dizaine d’années, lorsque j’avais publié l’ouvrage l’Histoire de l’art du collage du XIIe siècle jusqu’à l’aube du XXIe siècle (réédité cette année au format de poche) j’avais bien précisé concernant les années 1970 que la star des stars du cinéma français – Michèle Morgan – avait pratiqué cet art et exposée dans des nombreuses galeries durant ces années-là. Depuis lors je m’étais mis en quête d’avoir tôt ou tard un «  Morgan  » pour le musée Artcolle. Après plus de dix années de recherches infructueuses – une seule et unique vente aux enchères d’une œuvre de Michèle Morgan en dix années – j’ai pensé que le décès récent de la star allait compliquer encore plus mes recherches. Mais sans entrer dans les détails – chaque acquisition ayant sa propre histoire, et dans mon modeste cas, il s’agit de plus de 300 histoires différentes - je suis entré en contact en début d’année avec un collectionneur désirant se séparer d’une œuvre de Michèle Morgan. La négociation a été longue mais enfin, une œuvre de Michèle Morgan au musée de l’art du collage. Cette œuvre a été authentifiée par l’un des meilleurs spécialistes en la demeure – ma pomme, si ce n’est ma poire - qui entre autres à retrouver dans les archives d’Artcolle une photo de Michelle Morgan posant, il y a presque cinquante années devant ce collage (voir l’œuvre en second plan sur la dernière photo jointe) . C’est un immense plaisir pour moi d’avoir cette œuvre – tout autant lorsque j’ai acquis le catalogue de la première exposition collective mondiale consacrée à l’art du collage (mars 1930), après 15 années de recherches, ou le fameux « Traité des épluchures » du collagiste végétal Philippe Dereux qui m’aura demandé également plus de 12 années de recherches : etc., etc. Car en dehors des 300 ou 400 toiles de la collection (un inventaire s’impose – certes – mais tout ce qui est Artcolle est affaire de bénévolat, et de trouver du temps derrière le temps n'est pas simple) , s’ajoute à cet inventaire non fait plus de 500 livres et catalogues, et des milliers de documents, faisant AVT_Michele-Morgan_5589.jpegd’Artcolle non seulement le premier musée de l’art du collage, mais également le plus grand centre de documentation consacré à cet art. Le but final étant que toute cette collection soit transmise dans les locaux du musée, afin que cela soit accessible, et que cela soit totalement séparé de ma propre existence, n’étant qu’un passeur -  accessible à tous, en entrée gratuite comme cela est le cas actuellement, suivant les vestiges de mes illusions ancrées aux paroles du poète Stéphane Mallarmé : l’Art pour Tous ! Bienvenue Michèle Morgan au musée Artcolle, vous y côtoierez Georges Braque, Kolar, Villeglé, Brasseur, Étaix, Fitzia, Coaquette, et actuellement plus de 150 autres artistes particulièrement très sévèrement sélectionnés à travers 23 nations. 

MORGAN COLLAGE 1974.JPG


Un musée En marche - par pierrejean le 11/06/2017 21:10

mmm2.jpgS'il est fréquent que le musée Artcolle accueille des groupes, il est rare que cela soit un groupe de plus de cinquante personnes. Ce fut le cas il y a peu – tout autant que jeudi prochain nous accueillerons un groupe de 35 personnes de l’Université du temps libre de Morlaix. Au total, entre les groupes et les individus « individuels » nous avons accueilli au musée depuis janvier plus de 400 personnes, preuve que si nous avons une « saison estivale » le reste de l’année n’est pas un temps mort pour le musée et ce plaisir de partager notre passion afin de faire découvrir cet art méconnu dans toute sa pluralité, de Georges Braque à Jiri Kolar, à travers 150 toiles représentant 23 nations. Sans m’abstenir (… !) , j’ajouterai que nous avons un musée En marche pour un art Insoumis.


Finition de la nouvelle salle - par pierrejean le 08/06/2017 16:11

20170413_165133.jpgJ’en aurais broyé du noir pour rénover cette nouvelle salle : à présent on y voit que du blanc ! Cette nouvelle salle du musée de l’art du collage accueillera dès juillet des expositions temporaires : reste à trouver quelques écus pour acheter des rails et des cimaises, et sortir la perceuse de son oubli. Avec un peu de chance et un embrun d’énergie cela devrait être prêt pour l’ouverture de la saison estivale du musée Artcolle, le samedi 1er juillet. La première exposition temporaire devrait être consacrée au doyen des collagistes – notre ami passionné tout autant que passionnant Gérard Siémons, 93 ans et toujours à la colle smile.


Reprise des travaux ... - par pierrejean le 16/04/2017 14:52

Sur la dernière ligne droite concernant la réfection de la salle destinée aux expositions temporaires et que nous devrions ouvrir dès juillet 2017. Quand la réfection des murs sera ok, il faudra acheter rails et cimaises - puis les installer ! - c'est dire que ce n'est pas encore gagné !

peinture.jpg


Erreur de casting - par pierrejean le 10/04/2017 20:54

« Place du Général de Gaulle » , devant le musée Artcolle : comme une erreur de casting … 

Nouveau-1.jpg


Acquisition 2017 - par pierrejean le 04/04/2017 12:53

Parmi les acquisitions 2017, La Maison de Julien Leclou, collage et acrilyque sur carton, 50 x 65 cm, oeuvre de Migas Chelsky - smile

la maison de Julien Leclou.JPG


Suite... - par pierrejean le 05/03/2017 18:16

20170305_153340.jpgAprès un samedi-après midi à gratter l’enduit, aujourd’hui première couche de peinture au plafond, et le plaisir de ne plus voir les fissures d’antan : Tel Fillon, je m’étais promis : j’irais jusqu’au trou !

Suite des travaux au musée Artcolle en avril et mai, ouverture espérée de cette nouvelle salle consacrée aux expositions temporaires en juillet. 


Un après-midi d'enduit - par pierrejean le 01/03/2017 16:46

20170301_151141.jpgQuand un benêt monte haut sur un escabeau c’est signe de pluie – et cela n’a pas raté !

Profitant d’un petit espace-temps – et du fait que l’association des amis du musée Artcolle a acheté de l’enduit et ce qui va avec – je me suis offert un après-midi enduit sous grisaille.

S’il existe bien – parmi des centaines d’autres – un domaine où je brille par ma maladresse c’est bien celui d’enduire les fissures d’un plafond (au contraire d’enduire une tartine de Nutella) : le kilo d’enduit y est passé, un peu au plafond, beaucoup sur mes cheveux. Les prochaines étapes seront le lavage des murs, acheter de la peinture et jouer, en tant que collagiste professionnel, au peintre amateur, puis achat et pose d’un papier mural, et enfin achat et pose des cimaises… c’est pas encore gagné, mais ça avance !  Objectif : ouverture d’une nouvelle salle consacrée aux expositions temporaires, pour la prochaine saison estivale du musée Artcolle.  

Merci aux adhérents de l’association, sans leur soutien financier rien ne pourrait se faire.

20170301_154342.jpg


En projet ... - par pierrejean le 27/02/2017 14:31

En projet… une série de petites vidéos présentant des œuvres du musée du collage (au même titre que le projet Un musée à lire, qui lui est purement littéraire, et est en application effective auprès du public depuis la saison estivale 2016). En exemple : l’œuvre Au salon du collage, de Jorge Rodriguez de Rivera :